À la découverte des membres du C.A. : Ines Oulladj

À la découverte des membres du C.A. : Ines Oulladj

Cette série d’articles permet de mettre en lumière le parcours des membres du conseil d’administration d’Audition Québec pour 2021-2022, ces personnes qui travaillent et soutiennent l’organisme, en vous offrant leur voix. Les membres du C.A. représentent les membres d’Audition Québec. Ils sont là pour parler en leur nom, en votre nom, afin que les services offerts par l’organisme correspondent aux besoins des membres et soient utiles. Cet article vous amènera à mieux connaître la trésorière du Conseil, Ines Oulladj.  

Une belle découverte

Alors que la pandémie frappait à nos portes, c’est Audition Québec qui frappait à celle d’Ines, alors qu’elle a fait la découverte de l’organisme en septembre dernier, par le biais d’un poste affiché sur le site de l’Ordre des comptables professionnels du Québec. Elle s’est alors sentie interpellée par la mission d’Audition Québec et a choisi de redonner à la communauté en offrant de son temps aux personnes malentendantes par le biais de l’organisme.

C’est ainsi une belle découverte qu’Ines a faite, alors qu’elle dit que, même si des personnes de son entourage vivent avec des problèmes d’audition et qu’elle avait conscience des stratégies de communication à adopter pour faciliter et égayer leurs échanges, la pandémie et l’arrivée d’Audition Québec dans sa vie lui ont fait prendre conscience des bris de communication engendrés par le port du masque et de l’isolation que cela pouvait occasionner. « Depuis que je suis membre de l’association, je prends conscience à quel point il est important de sensibiliser et d’informer les personnes autour de moi de cette réalité, » a-t-elle déclaré.

Participer à la mission, un projet à la fois

Au cours de la prochaine année, Ines espère que son rôle de trésorière lui permettra de faire avancer la cause et de contribuer à sensibiliser les gens quant à l’importance d’une bonne santé auditive et de l’importance de savoir bien communiquer avec une personne malentendante. Par son implication, elle espère accroître la portée de l’organisme aux quatre coins de la province, avec des partenariats avec différents organismes œuvrant pour la même cause et en informant davantage les gens. Elle considère de ce fait que les projets en cours de développement au sein de l’organisme lui permettront d’atteindre ces objectifs.

Un mot pour vous

En conclusion, Ines invite les gens à parcourir le site web d’Audition Québec, qui s’est refait une beauté dans les derniers temps. « Il y a une panoplie d’informations sur la santé auditive, notre mission, nos différentes activités ou encore comment devenir membre, » affirme-t-elle.

Plusieurs outils se retrouvent désormais sur notre plateforme web pour aider les personnes malentendantes, leur entourage, mais également les personnes qui soupçonnent une perte auditive, mais ne savent pas par où commencer. Une section regroupant également nos différentes actualités permet de rester à jour sur ce qui se passe à Audition Québec, mais également dans le monde de l’audition. Ainsi, il va de soi de dire que le site web 2.0 d’Audition Québec vaut la peine d’être exploré, afin d’y trouver des perles en termes d’information sur l’audition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page Aller au contenu principal