À la découverte des membres du C.A. : Kathleen Gravel

À la découverte des membres du C.A. : Kathleen Gravel

Cette série d’articles permet de mettre en lumière le parcours des membres du conseil d’administration d’Audition Québec pour 2021-2022, ces personnes qui travaillent et soutiennent l’organisme, en vous offrant leur voix. Les membres du C.A. représentent les membres d’Audition Québec. Ils sont là pour parler en leur nom, en votre nom, afin que les services offerts par l’organisme correspondent aux besoins des membres et soient utiles. Cet article vous fera découvrir Kathleen Gravel, administratrice au Conseil d’administration d’Audition Québec.

« J’ai appris à lire sur les lèvres avant de parler »

Étant malentendante de naissance, Kathleen a eu ses premiers appareils auditifs vers l’âge de 2 ans, lorsque ses parents se sont aperçus qu’elle n’entendait pas tout. En effet, Kathleen dit que ses problèmes auditifs sont passés sous le radar pendant deux ans puisqu’elle a « appris à lire sur les lèvres avant de parler ».

Malgré tout, cela ne l’a pas empêchée de vivre pleinement sa vie et effectuer un parcours scolaire typique grâce à un système FM et des enseignants sensibilisés, puis, plus tard, un interprète labial et des collègues de classe pour prendre des notes et lui permettre de se concentrer pleinement à ce qui était dit pas le professeur.

Ayant gradué en 2001, Kathleen a obtenu un poste permanent en tant que technicienne en documentation pour les bibliothèques de l’Université d’Ottawa en 2005, poste qu’elle occupe toujours.

Se tourner vers des implants… et Audition Québec

Ayant eu son premier implant cochléaire en 2018, suivi d’un deuxième en 2020, Kathleen dit avoir connu Audition Québec et avoir développé le désir d’avoir des implants grâce à Jeanne, présidente du Conseil d’administration. En effet, à la lumière d’un documentaire réalisé par Jeanne, Kathleen dit que « c’est là que ça m’a donné le goût d’avoir un implant ». De fil en aiguille, elle a entrepris les démarches pour avoir des implants et a rencontré la présidente actuelle du C.A. pour discuter d’implants cochléaires et la discussion a dérivée sur Audition Québec.

« C’est là que j’ai connu Audition Québec et que j’ai décidé par la suite de m’impliquer, » soutient-elle. Kathleen est donc membre du C.A. depuis le mois de février 2021, alors qu’elle a débuté en remplacement de quelqu’un, avant d’être élue lors de l’assemblée générale du 17 juin dernier. Qualifiant la malentendance de « handicap invisible, » comme plusieurs de ses collègues du Conseil d’ailleurs, Kathleen désire « donner la chance aux gens de savoir qu’Audition Québec est là pour les aider » et que plusieurs services de soutien et d’information sont là pour eux. Parallèlement à ce souhait, Kathleen considère que plusieurs projets intéressants se trament présentement à Audition Québec et malgré qu’elle envisage de s’impliquer également dans d’autres projets cette année, le projet qui l’a interpellé en premier lieu est le quarantième anniversaire d’Audition Québec. En effet, elle espère à travers ce projet en apprendre davantage sur l’organisme et pouvoir contribuer à sa prospérité en donnant de ses idées.

Un mot pour vous

Pour conclure, Kathleen croit qu’Audition Québec outille bien ses membres avec son information, ses cafés-rencontres et ses conférences. Elle voit que ces activités ont permis de faire grandir l’organisme et avec le virtuel, d’atteindre encore plus de personnes malentendantes se trouvant aux quatre coins de la province, alors que les technologies numériques permettent d’aller au-delà des frontières et de la distance physique.

Kathleen termine en disant aux gens de ne pas hésiter à se tourner vers Audition Québec. « On est là pour vous, » a-t-elle déclaré. « Et c’est sûr que vous allez trouver quelque chose qui vous intéresse dans les services d’Audition Québec qui va vous aider d’une manière ou d’une autre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page Aller au contenu principal