Entrevue avec Mohamed Auda

Mohamed Auda est né avec une surdité. Il raconte comment, enfant, sa mère le faisait travailler énormément et comment il exerçait son articulation avec une orthophoniste. Il raconte la patience, les efforts déployés et surtout les défis au niveau des relations sociales auxquels il a eu à faire face. Aujourd’hui encore, c’est l’aspect le plus difficile pour lui. Mohamed Auda est titulaire d’une bourse de la Fondation RÉA.

Témoignage d’une sportive : entrevue avec Marie-Pascale Nadeau

Natation, vélo, cardio plein air, marche nordique, musculation, yoga, randonnée en montagne, ski de fond, raquette, course à pied et kayak! C’est la liste des sports pratiqués par Marie-Pascale Nadeau, implantée cochléaire. Selon cette mère de trois enfants, la première étape est de mentionner notre handicap aux responsables, même si c’est difficile. Aussi, avant de commencer, Marie-Pascale trouve important d’avoir l’accord de son médecin.

Témoignage d’une sportive : entrevue avec Cindy Doyle

Cindy Doyle se décrit comme une sportive amatrice. Pour pratiquer l’escalade et le kayak, elle a dû, après avoir reçu son implant cochléaire, s’adapter et imaginer des solutions pour porter son implant. Le défi est toujours de trouver le casque qui fait bien avec l’antenne. Souvent, les courroies et sangles qui tiennent le casque en place se trouvent vis-à-vis de l’implant, ce qui fait tomber l’antenne en mouvement.

Témoignage d’un sportif : entrevue avec Vincent Comtois

Plaisir, dépassement de soi, défis, sentiment d’euphorie… Vincent Comtois ne manque pas de mots pour qualifier son goût du sport et sa recherche constante de réussites sportives. Athlète de haut niveau dont la surdité a été diagnostiquée à l’âge de 4 ans, il ne s’est jamais empêché de pratiquer un sport ou une activité et n’a jamais connu d’interdiction de pratiquer un sport à cause de la surdité. Souvent nous créons nos propres barrières, dit Vincent.

La Culture Sourde en lettres majuscules

Entendante, l’anthropologue Nathalie Lachance était consciente de ses a priori quand elle a commencé à étudier la communauté sourde du Québec et qu’elle a compris la vision et la représentation du monde de la personne sourde. Entrevue avec celle qui dit être maintenant une meilleure anthropologue.

Aller au contenu principal