Je suis ou je deviens malentendant.e et je travaille

La perte auditive engendre parfois l’insécurité, la dévalorisation et la crainte de ne pas pouvoir maintenir les performances passées au travail. Nicolas Dauman, psychologue, présente des stratégies à adopter.

La surdité et les problèmes cognitifs

Des études démontrent un lien entre une perte auditive non traitée et le développement de troubles cognitifs. Cyrielle Low Klein, et Kevin Parent, étudiants finissants à la maîtrise en audiologie à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal, font le point sur cette question.

L’impact du bruit sur les fonctions cognitives

La perte auditive est reconnue comme un facteur lié au déclin cognitif avec l’âge. Cependant, les mécanismes sous-jacents restent à découvrir. Dans cette conférence, la Dre Émily Kay-Rivest, ORL, explore les effets de l’exposition au bruit sur les fonctions cognitives et la mémoire.

Pollution sonore : l’affaire de tous, la santé de chacun

Le bruit et les expositions sonores dégradent les fonctions auditives, l’état général de santé, la qualité des relations humaines et les capacités cognitives. Le bruit affecte la santé et la qualité de vie de tous. Il est urgent d’agir à titre individuel et collectif.

Microagressions et stress traumatique

Rachel Filion, psychologue, implantée cochléaire, aborde dans cette conférence les thèmes des micro-agressions et du stress traumatique lorsqu’on a une perte auditive.

Comment les ainés s’activent pour garder leur place dans la société ?

La génération des « personnes âgées », catégorie des plus de 65 ans, s’active pour conserver son indépendance, son autonomie et sa place au sein de la société. En Inde, les ainés se regroupent pour monter leur business et en Europe, les personnes âgées se sentent utiles grâce à Internet.

La participation sociale comme déterminant du déclin cognitif chez les aînés vivant avec une perte auditive

Le déclin cognitif pose d’importants défis dans la vie quotidienne des personnes âgées atteintes. Chez les aînés malentendants, l’augmentation du déclin cognitif serait due à une diminution de leur participation sociale. Lors du dépistage d’un trouble de l’audition
chez une personne aînée, il faut évaluer les enjeux sur son engagement dans la société.

Entrevue avec Mohamed Auda

Mohamed Auda est né avec une surdité. Il raconte comment, enfant, sa mère le faisait travailler énormément et comment il exerçait son articulation avec une orthophoniste. Il raconte la patience, les efforts déployés et surtout les défis au niveau des relations sociales auxquels il a eu à faire face. Aujourd’hui encore, c’est l’aspect le plus difficile pour lui. Mohamed Auda est titulaire d’une bourse de la Fondation RÉA.

L’histoire de Joe le cinglé

C’était un homme adulte, puissamment bâti, doté d’une petite barbe dorée que sa mère gardait bien taillée et, dans ses moments les plus calmes, d’une expression innocente plutôt que vide. Sa mère, qui était veuve, faisait des travaux de lessive, et il allait chercher ses paniers de vêtements, les transportait, puisait de l’eau au puits et tournait la manivelle de l’essoreuse à rouleaux. À la maison, ils utilisaient tous les deux une langue des signes grossière que sa mère avait inventée. Il était connu sous le nom de Joe le cinglé.

Le dépistage universel de la surdité chez les nouveau-nés

En 2007, l’Institut national de santé publique a publié le rapport Le dépistage de la surdité chez le nouveau-né: Évaluation des avantages, des inconvénients et des coûts de son implantation au Québec. La mise en place du programme de dépistage de la surdité chez les nouveau-nés dans tous les lieux de naissance du Québec est prévue pour 2021.

Faciliter le quotidien d’une personne malentendante

Dans le cadre du mois de l’ouïe et de la communication, les gagnants de notre concours « Devenez ambassadeurs d’Audition Québec » nous invitent à leur faciliter la vie en faisant preuve de patience et d’empathie.

Les défis au quotidien d’être une personne malentendante

Dans le cadre du mois de l’ouïe et de la communication, les gagnants de notre concours « Devenez ambassadeurs d’Audition Québec » nous parlent des défis d’être une personne malentendante au quotidien, avant la pandémie et après. Témoignages de Geneviève Parent, Maude Bergeron, Antoine Savard et Jean-Louis Hébert.

Une communication sans entraves pour les personnes ayant une perte d’auditive

Sans une aide à l’accessibilité appropriée, les personnes ayant une perte auditive peuvent être confrontées à de nombreux défis. Le droit à une communication claire et accessible est crucial et a une incidence sur de nombreux aspects de notre vie quotidienne.
Les Services canadiens de l’ouïe proposent plusieurs produits et services qui aident les personnes sourdes ou malentendantes à surmonter ces obstacles.

Le New York Times sensibilise ses nombreux lecteurs aux impacts de la surdité

De nouvelles études ont démontré une association claire entre une perte auditive non traitée et un risque accru de démence, de dépression, de chutes et même de maladies cardiovasculaires. Des chercheurs de Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health ont découvert qu’une perte auditive non traitée augmentait le risque de développer une démence de 50% et une dépression de 40% et ce, en seulement cinq ans. Focus sur cet article du New York Times et la situation de la perte auditive aux États-Unis.

8 astuces pour réduire l’impact de la stigmatisation

La stigmatisation existe à l’extérieur et dépend de l’entourage de la personne
malentendante, mais elle peut aussi se manifester à l’intérieur d’elle-même. Des changements dans les habitudes de vie et dans le quotidien réduiront les impacts de la stigmatisation et amélioreront la perception de soi. Astuce numéro 1 : assumer la responsabilité de sa perte auditive. Découvrez 8 astuces pour réduire l’impact de la stigmatisation.

Expérience d’une malentendante au cinéma

Roselyne Landry a grandi près d’une vieille salle de cinéma qui a nourri son enfance de westerns, de films d’action pour adolescents et de films sur Elvis Presley. Pour elle, le cinéma est depuis toujours une passion dévorante qui la stimule, la divertit, la
fait voyager et l’aide à vivre avec mon handicap auditif. Témoignage.

Aller au contenu principal