Causes et maladies

Plusieurs facteurs et causes peuvent mener à une perte d’audition. Hérédité, maladie, traumatisme, exposition excessive au bruit, en sont des exemples. Les personnes qui travaillent rdans un environnement bruyant peuvent aussi développer une surdité professionnelle.

La perte auditive peut être diagnostiquée à la naissance ou survenir plus tard. Elle peut être héréditaire, se manifester suite à un accident, un traumatisme ou une opération. Certaines maladies ou troubles de santé peuvent également expliquer une perte auditive.

Causes possibles d'une perte auditive

  • La perte auditive peut être congénitale ou acquise, c’est-à-dire qu’elle peut survenir dès la naissance ou plus tard dans la vie.
  • Elle peut être héréditaire ou causée par un accident, un traumatisme, une maladie ou une opération.
  • Elle peut arriver progressivement ou soudainement.
  • L’exposition aux bruits intenses de façon prolongée peut entraîner une surdité professionnelle. C’est le cas des personnes qui travaillent dans un environnement bruyant (musiciens, mineurs, travailleurs d’usine et de la construction, etc.). Elle arrive de façon progressive.
    • S’il est démontré que la perte auditive est causée par le travail, la personne atteinte peut être compensée par la Commission des normes de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). La compensation peut comprendre la couverture du coût des prothèses auditives et un dédommagement monétaire.
  • La perte auditive est aussi causée par la presbyacousie, c’est-à-dire la perte d’audition associée au vieillissement. Ce type d’hypoacousie affecte principalement les hautes fréquences c’est-à-dire les sons aigües. Une voix féminine, normalement plus haute en fréquences, sera moins bien comprise que celle d’un homme.

Il se produit aussi des situations où la personne est atteinte de surdité subite. Cette situation a plusieurs causes*:

  • virale (virus);
    • vasculaire (relatif particulièrement aux vaisseaux sanguins)
      bactérienne
    • déchirure de la membrane cochléaire
    • dysfonctionnement du système immunitaire
    • neurologique (affecte les nerfs, la moelle épinière, le cerveau ou le cervelet, et le tronc cérébral)
    • médication autotoxique (antibiotiques)
    • traumatisme (blessure physique ou psychique)
    • tumorale (tumeur)

Si une telle situation se produit, il faut être adressé d’urgence (moins de 48 heures) en oto-rhino-laryngologie (ORL), la spécialité médicale
pour les oreilles. Dans plusieurs cas, il est possible — par médication ou injection de cortisone — de retrouver l’ouïe, du moins en partie.

Les nouvelles technologies grand public font désormais partie intégrante du quotidien de la population. Les jeunes et moins jeunes sont maintenant hyper connectés et cette exposition accrue par l’utilisation des cellulaires, earbuds (maintenant sans fils et très confortables), à des niveaux sonores élevés ou pendant des heures prolongées (pour s’isoler, se concentrer, faire son sport, échanger avec les amis.) peut entraîner un risque de perte auditive irréversible.

Maladies et perte auditive

Acouphène

L’acouphène est un son perçu (sifflement, bourdonnement ou autres) continuel ou intermittent, faible ou fort qui ne provient pas de l’environnement extérieur. Il existe des acouphènes plutôt aigus, de type sifflement, plutôt graves, de type bourdonnement, ou encore mixtes.

Un acouphène n’est pas une maladie, mais un symptôme.  Il s’agit de la manifestation auditive d’une défaillance qui peut se trouver au niveau de l’oreille interne, mais il peut également indiquer un autre problème de santé. Il peut être entendu dans seulement une ou les deux oreilles ou de façon diffuse dans toute la tête. Une perte auditive est souvent associée aux acouphènes. Si vous souffrez d’acouphène, une évaluation en audiologie est suggérée.

ll est démontré que la fatigue et le stress agissent sur la fréquence et l’intensité des acouphènes perçus. Le repos et la relaxation sont donc de mise et peuvent aider à atténuer les sons pour qu’ils soient moins dérangeants. Il est également possible de suivre diverses thérapies pour apprendre à vivre avec un acouphène, ainsi que des groupes d’entraide, comme Acouphènes Québec.

Hypersonie et hyperacousie

Lorsque l’on entend moins bien, il arrive que l’on ne supporte plus le bruit. Ce phénomène courant, appelé hypersonie, accompagne souvent les gens atteints d’une surdité, précisément où les dommages sont situés dans la cochlée.  À noter que si le bruit vous est devenu totalement insupportable et que vous n’êtes pas atteint d’une surdité, il peut plutôt s’agir d’hyperacousie. Il est alors important de consulter en audiologie ou en ORL.

Labyrinthite

La labyrinthite, également appelée otite interne, est une infection rare et sérieuse de l’oreille interne. Il s’agit d’une inflammation du labyrinthe, c’est-à-dire de la structure  interne de  l’oreille constituée de la cochlée et du vestibule. Il est important de consulter rapidement un professionnel de la santé en cas de labyrinthite, car celle-ci peut causer des problèmes permanents à l’oreille pouvant mener à une perte auditive progressive associée à des vertiges.

Maladie de ménière

La maladie de Ménière (ou syndrome de Ménière) a été décrite pour la première fois en 1861 par un médecin français, le Docteur Prosper Ménière, qui lui a donné son nom. Cette maladie affecte l’oreille interne et affecte ainsi l’audition mais aussi l’équilibre. Elle se caractérise par des crises récurrentes de vertiges invalidants (illusion de mouvements ou de tournis), accomgner d’acouphènes et d’une baisse d’audition. 

À ce jour, il n’existe toujours pas de  traitement permettant de guérir la maladie de Ménière, mais les symptômes peuvent être soulagés efficacement dans la plupart des cas.

Otite

L’ otite est une infection ou une inflammation de l’oreille moyenne ou externe qui touche généralement les enfants entre 6 mois et 3 ans mais peut aussi concerner les adultes. Les otites doivent être bien traitées, afin de prévenir une une perte auditive ou même une une surdité totale dans certains cas plus graves.

Presbyacousie

La presbyacousie est la perte de l’audition associée au vieillissement. Ce type d’hypoacousie affecte principalement les hautes fréquences (sons aigües)

Retour haut de page