Les Québécois ne protègent pas leurs oreilles malgré les risques

Montréal, le 7 mai 2024 – Alors que deux Québécois sur trois disent ressentir des malaises en lien avec leur audition après une activité bruyante, une grande partie d’entre eux ne protègent pas leurs oreilles dans ces situations risquées pour l’ouïe. C’est ce que démontrent les résultats d’un sondage Léger sur la santé auditive des Québécois rendus publics aujourd’hui par Audition Québec dans le cadre de la Journée nationale de l’audition du Québec.

« Le thème de la Journée nationale de l’audition du Québec cette année porte sur les risques associés au bruit récréatif – concerts, bars, parcs d’attractions, cinéma, utilisation d’écouteurs. 48 % des Québécois se disent mal informés des risques du bruit pour l’audition associés aux activités récréatives bruyantes. Or, ce sont des situations où les dangers pour nos oreilles sont bien réels. Et pourtant, aucune réglementation n’existe au Québec, et très peu de sensibilisation aux risques n’est faite », a déclaré Jeanne Choquette, présidente d’Audition Québec, ajoutant que la majorité (66 %) de la population québécoise est défavorable à l’ouverture des commerces de leur quartier toute la nuit, considérant les risques de bruit que cela pourrait causer.

Des comportements paradoxaux

Le sondage rapporte que 65 % des Québécois affirment ressentir des symptômes de type acouphènes, oreille bouchée, douleur à l’oreille ou hypersensibilité auditive après une activité bruyante. Pourtant, 44 % n’utilisent pas de moyens de protection lors de la pratique de l’une ou l’autre des activités bruyantes ciblées au sondage alors que cela pourrait vraiment leur éviter des problèmes avec leur audition.

Quels sont les moyens de protéger son audition? Il y a bien sûr les bouchons et les coquilles anti-bruit, et on peut penser aussi à adapter nos comportements en limitant la durée d’exposition ou en prenant des pauses dans un endroit calme.

« En tant qu’audiologiste, je remarque une augmentation de l’impact du bruit récréatif sur la santé auditive, particulièrement chez les jeunes. Avec près de 20 ans d’expérience en clinique, je constate que de plus en plus de jeunes consultent en audiologie parce qu’ils éprouvent des difficultés à entendre dans des environnements bruyants, ils ressentent des acouphènes ou ils présentent une sensibilité accrue aux sons forts. Il est si important de sensibiliser le public aux risques auditifs et de promouvoir des comportements protecteurs, car les dommages pourraient être évités », a soutenu l’audiologiste, Héloïse Lessard-Dostie.

Les moyens de prévention dans différents contextes et les conséquences, parfois irréversibles, du bruit récréatif sont des sujets couverts durant la journée dans une série de trois panels d’experts présenté par Audition Québec pour souligner cette journée.

Des activités pour la famille le 11 mai

Afin de poursuivre sa mission de sensibilisation et de permettre au grand public d’adopter de bonnes habitudes pour prendre soin de ses oreilles et éviter les risques de perte auditive liée au bruit, Audition Québec offre une foire de sensibilisation à la santé auditive pour toute la famille le 11 mai, de 10 h à 16 h au Centre des sciences de Montréal.

Sous la présidence d’honneur de Rosalie Taillefer-Simard, cette journée présentera des activités ludiques et pédagogiques comme des ateliers de simulation de perte auditive et d’acouphènes, des conseils et des démonstrations de prévention et de protection des oreilles, des prix à gagner, notamment 4 passeports pour la saison 2024 à La Ronde et des billets pour le Cirque du Soleil.

Par ailleurs, une trousse pédagogique pour permettre aux enseignant d’éduquer les jeunes sur leur santé auditive sera aussi présentée ce
jour-là.

 

À propos d’Audition Québec

Audition Québec est au service de la communauté des personnes malentendantes et devenues sourdes depuis maintenant plus de 40 ans. Ayant comme mandat d’informer et de soutenir cette communauté ainsi que son entourage, Audition Québec s’efforce de promouvoir les intérêts, favoriser l’autonomie et l’inclusion des personnes malentendantes et devenues sourdes afin qu’elles participent pleinement dans la société et mènent une vie active. Audition Québec a également à cœur la santé auditive de tous et agit afin de sensibiliser la communauté aux risques liés à l’exposition au bruit et à l’importance de prendre soin de son audition.

 

– 30 –

 

Pour renseignements ou pour obtenir une copie du sondage :

Marie-Hélène d’Entremont

mh@dentremontRP.com

514 792-2334

 

Merci aux partenaires présentateurs du sondage !

Aller au contenu principal