Langage, audition et pandémie : les effets sur le développement des enfants

Le port obligatoire du masque chez les enfants a été étudié : des effets préoccupants sur le développement global des jeunes sont constatés. L’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec recommande fortement le port du masque à fenêtre translucide pour tout le personnel du réseau de l’éducation et des garderies.

Porter mon appareil ou mon implant quand je suis seul(e) à la maison, à quoi bon ?

Vous savez tous que les appareils auditifs ou l’implant ont pour but de faciliter la communication et la compréhension de la parole. Mais est-ce uniquement pour cela que vous devez porter vos aides auditives ? Eh bien, la réponse, c’est non ! Julie Delisle, psychoéducatrice et Rachel Dion, audiologiste au Programme Surdité Adultes/Aînés du Centre de réadaptation en déficience physique Raymond-Dewar du CIUSSS Centre-Sud de l’Île de Montréal, font le point.

La communication, une responsabilité partagée

Il arrive parfois qu’on n’arrive pas à comprendre ce qu’une personne nous dit. Claudy Bourgeois, audiologiste, nous présente quelques stratégies pour faciliter les communications et limiter les « bris de communication ».

Personnalités sportives sourdes ou malentendantes

Jim Kyte est le premier joueur sourd de la Ligue nationale de hockey (NHL). À l’âge de trois ans, on a découvert chez lui une condition héréditaire causant une perte dégénérative de l’audition. Incapable d’entendre le bruit des patins sur la glace, il utilisait les reflets dans les baies vitrées et scrutait continuellement la patinoire pour localiser les opposants. Découvrez 12 autres personnalités sportives sourdes ou malentendantes.

Les défis au quotidien d’être une personne malentendante

Dans le cadre du mois de l’ouïe et de la communication, les gagnants de notre concours « Devenez ambassadeurs d’Audition Québec » nous parlent des défis d’être une personne malentendante au quotidien, avant la pandémie et après. Témoignages de Geneviève Parent, Maude Bergeron, Antoine Savard et Jean-Louis Hébert.

Rencontre avec Mireille Beaudoin, audiologiste

Mireille Beaudoin, diplômée de l’école d’orthophonie et d’audiologie de l’UdeMtl (1994), M.O.A., détentrice d’une maîtrise en orthophonie-audiologie, volet audiologie trace le portrait du rôle de l’audiologiste.

L’effet des masques chirurgicaux sur la perception de la parole

Lorsque les patients entendent et comprennent leur professionnel de la santé, ils
sont beaucoup plus susceptibles de suivre les recommandations médicales et, par le fait même, de voir leurs besoins satisfaits de manière optimale. Les données montrent que les masques médicaux ont un impact sur la perception de la parole en agissant comme un
filtre acoustique.

Intervenante pour la défense des droits des personnes ayant une limitation auditive

À la question comment c’est de débuter dans la recherche d’emploi et de se trouver un emploi sur mesure en étant malentendante, Audrey Grenier répond honnêtement que ce n’est pas facile. Aujourd’hui éducatrice spécialisée au CIUSSS de la Capitale-Nationale au centre de réadaptation en dépendance de Québec, Audrey raconte son parcours de vie.

Un bibliothécaire à l’écoute

Marc-André Bernier est détenteur d’une maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l’information. Il est bibliothécaire médiateur à la bibliothèque Le Prévost dans l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. Marc-André est le seul bibliothécaire sourd à Montréal. Voici son parcours.

Des prothèses auditives plus performantes dans les environnements bruyants

Mathew Kavalekalam, étudiant au doctorat de l’Audio Lab Analysis de l’Université d’Aalborg au Danemark, utilise l’apprentissage automatique pour développer un algorithme permettant à un ordinateur d’apprendre puis reconnaître les mots prononcés malgré le bruit environnant. Éclaircissements.

La Culture Sourde en lettres majuscules

Entendante, l’anthropologue Nathalie Lachance était consciente de ses a priori quand elle a commencé à étudier la communauté sourde du Québec et qu’elle a compris la vision et la représentation du monde de la personne sourde. Entrevue avec celle qui dit être maintenant une meilleure anthropologue.

Un coffre à outils à personnaliser

Pour aider à compenser les difficultés d’écoute et de communication, il existe différents outils. Lecture labiale, stratégies de communication, ou amplification avec amplificateur personnel ou appareil auditif. En plus, des aides de suppléance à l’audition (ASA) pallient aux incapacités auditives, dont certaines sont offertes par la RAMQ. Explications avec Rachel Dion, audiologiste.

Sous-titrez vos conversations

Thibault Duchemin révolutionne la reconnaissance vocale. Lui est entendant, elle est sourde. Il est ingénieur, elle est aspirante avocate. Ils sont frère et soeur. Thibault a développé Ava, une application qui permet aux malentendants de suivre les conversations, sans interprète ni langue des signes. Explications sur AVA, cette application de sous-titrage en direct.

Lire sur les lèvres

La lecture labiale constitue une aide précieuse dans la compréhension. Certains apprennent à lire sur les lèvres spontanément. Pour d’autres, c’est tout un apprentissage. Dans tous les cas, ça s’améliore avec la pratique et la persévérance.

La communication, ça se fait à deux…

Les membres de l’entourage (conjoint, enfant ou ami) sont des individus significatifs pour la personne ayant un problème auditif et ils peuvent donc devenir des partenaires de communication.

Évaluation des changements induits par un programme d’entraînement

Quels sont les changements induits par un programme structuré d’entraînement à la lecture labiale chez un groupe de participants adultes ayant une déficience auditive acquise? Un projet de recherche à l’Université du Québec à Trois-Rivières s’est penché sur cette question.

Aller au contenu principal