Journée internationale de la jeunesse

Journée internationale de la jeunesse

La Journée internationale de la jeunesse a vu officiellement le jour en 1999, alors qu’elle a été attitrée à la journée du 12 août. Cette journée a été pensée afin de sensibiliser la population internationale aux problèmes auxquels font face les jeunes, mais également pour « célébrer le potentiel des jeunes en tant que partenaires dans la société. »

Soutenir la cause à notre manière

Audition Québec tient à montrer son soutien aux jeunes et à cette journée, tout en le faisant à sa manière : en rappelant l’importance d’une bonne santé auditive, même à un jeune âge. En effet, nous considérons qu’il est primordial que, pour profiter du plein potentiel qu’ils peuvent offrir à la société, les jeunes prennent soin de leurs oreilles. Un pas dans la bonne direction a d’ailleurs été fait plus tôt cette année, alors qu’une motion a été votée à l’Assemblée générale pour l’instauration d’un programme de dépistage de la surdité chez les nouveau-nés partout au Québec d’ici la fin de l’année 2021. Toutefois, la perte auditive chez les jeunes va au-delà des nouveau-nés et peut apparaître à tout moment et avoir différentes causes.

Prendre soin de ses oreilles, un écouteur à la fois

En mai dernier, Audition Québec a pris en charge la Journée nationale de l’audition du Québec, au cours de laquelle un défi a été lancé : passer une journée sans écouteurs. L’Organisation mondiale de la santé juge, selon un sondage, que 53 % des jeunes de 12 à 35 ans écoutent leur musique trop forte, engendrant ainsi un risque pour leur santé auditive. Le traumatisme sonore se place donc en tête de liste des causes de perte auditive chez les adolescents.

Le port d’écouteurs durant une longue période et à volume élevé présente des risques élevés d’endommager l’ouïe. Toutefois, les mécanismes de l’oreille, en interaction avec le cerveau, sont au cœur de l’équilibre de la santé et de la qualité de la vie sociale. Il faut donc s’assurer d’en prendre soin en demeurant attentif aux signes de perte auditive et en s’assurant fréquemment de la bonne santé de ses oreilles lors de visites chez un professionnel de la santé. Trop de personnes attendent plus de 10 ans après l’apparition des premiers symptômes pour prendre leur santé auditive en main. En la prenant en charge rapidement, la perte auditive peut être potentiellement mieux contrôlée.

L’audition est le sens privilégié de la communication et l’épanouissement et l’implication dans la société passent souvent par là. Afin d’assurer la pleine participation des jeunes dans la société d’aujourd’hui et de demain, prenons le temps de discuter avec eux de santé auditive et de bonnes pratiques à avoir afin de préserver son audition.

 

Bonne journée internationale de la jeunesse !

Sources :

ONU. Journée internationale de la jeunesse. https://www.un.org/fr/observances/youth-day

Ève Beaudoin. (2017). Écouteurs : l’ouïe des jeunes plus à risque ? Vrai. http://www.scientifique-en-chef.gouv.qc.ca/impacts/ddr_ecouteurs-louie-des-jeunes-plus-a-risque-vrai/

Martine François. (2014). Perte auditive chez l’adolescent : quel dépistage ? http://www.realites-pediatriques.com/wp-content/uploads/sites/3/2016/04/RP_187_RG_Francois.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page Aller au contenu principal