L’importance de la communication dans le développement de la personne malentendante

L’identification rapide de la déficience auditive est essentielle pour une prise en charge efficace. Plus les appareils seront installés tôt, mieux le cerveau du bébé pourra intégrer ce nouvel outil. La qualité du développement dépend des interactions, relations, stimulations et de la communication non verbale proposées par le milieu social, familial et affectif. Le bébé a besoin de sécurité et d’amour.

La parole à nos membres

Des membres d’Audition Québec témoignent. Ces personnes racontent leur parcours de vie entre diagnostic, difficultés, entraide et solidarité.

Où sortir sans limites : trouver des lieux accessibles pour les personnes atteintes de surdité

L’Association des personnes avec une déficience de l’audition (APDA) a réalisé un sondage. Les résultats montrent que la plupart des personnes malentendantes ne font rien pour s’informer des adaptations possibles ou améliorer la clarté de leurs conversations, s’en remettant uniquement à leurs prothèses auditives. Les lieux les moins sensibilisés aux personnes malentendantes sont les salles de spectacles et de cinéma. L’APDA agit avec son projet Où sortir sans limites.

La théâtrodescription, entendre les acteurs grâce à son téléphone intelligent

La théâtrodescription permet aux personnes malentendantes d’écouter les voix des acteurs au théâtre. Une fois l’application MobileConnect installée sur le téléphone intelligent, elles peuvent écouter à travers leur implant cochléaire ou leur appareil auditif en se connectant au téléphone intelligent ou avec des écouteurs.

Entrevue avec Kim Auclair, bédéiste et auteure

Kim Auclair est bédéiste et auteure. Née avec une surdité de sévère à profonde aux deux oreilles et porteuse d’un implant cochléaire depuis 2019, elle se livre dans cette entrevue. Ce qu’elle aime avant tout? Produire un impact et sensibiliser les gens à la surdité avec ses dessins.

Les aides de suppléance à l’audition

Dany Lasablonnière, vice-président chez Oreille Bionique, dévoile les solutions d’adaptation au travail et les aides auditives, couvrant privé et RAMQ, pour améliorer l’audition.

Les liens entre le déclin cognitif et la perte auditive

C’est un sujet tout en nuance et parsemé de zones grises que celui des liens entre le déclin cognitif et la perte auditive. La recherche scientifique est encore très active pour tenter de bien comprendre le phénomène. La recherche n’est pas concluante et que d’autres études sont nécessaires pour tenter de savoir si les appareils auditifs ont un impact positif tant sur le déclin cognitif que sur les démences.

La perte auditive et le déclin de la fonction cognitive sont-ils liés ?

La perte auditive et le déclin de la fonction cognitive sont-ils liés ? Dans plusieurs études, l’information concernant les changements de la fonction cognitive et l’évolution de ce changement dans le temps ne sont pas disponibles. La même remarque s’applique à la perte auditive, pour laquelle on ne possède pas d’information sur la fréquence d’utilisation des prothèses auditives et les bénéfices qui en découlent.

Porter mon appareil ou mon implant quand je suis seul(e) à la maison, à quoi bon ?

Vous savez tous que les appareils auditifs ou l’implant ont pour but de faciliter la communication et la compréhension de la parole. Mais est-ce uniquement pour cela que vous devez porter vos aides auditives ? Eh bien, la réponse, c’est non ! Julie Delisle, psychoéducatrice et Rachel Dion, audiologiste au Programme Surdité Adultes/Aînés du Centre de réadaptation en déficience physique Raymond-Dewar du CIUSSS Centre-Sud de l’Île de Montréal, font le point.

Entrevue avec Mohamed Auda

Mohamed Auda est né avec une surdité. Il raconte comment, enfant, sa mère le faisait travailler énormément et comment il exerçait son articulation avec une orthophoniste. Il raconte la patience, les efforts déployés et surtout les défis au niveau des relations sociales auxquels il a eu à faire face. Aujourd’hui encore, c’est l’aspect le plus difficile pour lui. Mohamed Auda est titulaire d’une bourse de la Fondation RÉA.

Témoignage d’une sportive : entrevue avec Marie-Pascale Nadeau

Natation, vélo, cardio plein air, marche nordique, musculation, yoga, randonnée en montagne, ski de fond, raquette, course à pied et kayak! C’est la liste des sports pratiqués par Marie-Pascale Nadeau, implantée cochléaire. Selon cette mère de trois enfants, la première étape est de mentionner notre handicap aux responsables, même si c’est difficile. Aussi, avant de commencer, Marie-Pascale trouve important d’avoir l’accord de son médecin.

Astuces et solutions pour les petits comme pour les grands sportifs

Vous avez une pratique sportive intense? Voici une compilation non exhaustive de solutions à plusieurs problématiques souvent rencontrées quand on est malentendant et qu’on souhaite pratiquer un large éventail de sports. Des boîtes de déshumidification électriques aux gaines de tissu en passant par les systèmes MF, des astuces existent.

Témoignage d’une sportive : entrevue avec Cindy Doyle

Cindy Doyle se décrit comme une sportive amatrice. Pour pratiquer l’escalade et le kayak, elle a dû, après avoir reçu son implant cochléaire, s’adapter et imaginer des solutions pour porter son implant. Le défi est toujours de trouver le casque qui fait bien avec l’antenne. Souvent, les courroies et sangles qui tiennent le casque en place se trouvent vis-à-vis de l’implant, ce qui fait tomber l’antenne en mouvement.

Témoignage d’un sportif : entrevue avec Vincent Comtois

Plaisir, dépassement de soi, défis, sentiment d’euphorie… Vincent Comtois ne manque pas de mots pour qualifier son goût du sport et sa recherche constante de réussites sportives. Athlète de haut niveau dont la surdité a été diagnostiquée à l’âge de 4 ans, il ne s’est jamais empêché de pratiquer un sport ou une activité et n’a jamais connu d’interdiction de pratiquer un sport à cause de la surdité. Souvent nous créons nos propres barrières, dit Vincent.

COVID-19 : Bien désinfecter ses aides auditives

La COVID-19 a fait en sorte qu’il est important de bien désinfecter ses aides auditives. L’équipe d’audiologistes du CRDP Raymond-Dewar, a communiqué avec les fabricants d’aides auditives pour connaître les consignes à suivre.

Aller au contenu principal