Quel est votre lien avec la musique classique?

Le magazine URBANIA et l’Orchestre symphonique de Montréal se sont associés pour nous faire renouer avec les classiques. Que pensez-vous de cet article et quel est votre lien avec la musique classique? Écrivez-nous et nous publierons vos commentaires dans l’édition du mois de février du Sourdine Express.

Les habitudes d’écoute chez les jeunes

Ce panel de la Journée Nationale de l’audition du Québec 2023 a permis un échange entre parents et professionnels sur les risques associés à l’exposition au bruit et les bonnes habitudes à inculquer à nos jeunes en matière d’écoute.

Des initiatives françaises à mettre en valeur!

Le Brise Glace, salle de concert à Annecy, a offert le 14 janvier 2023 un premier spectacle accessible aux personnes sourdes et malentendantes. Cet événement a proposé une rencontre avec la musicienne La Piétà et le comédien-interprète Carlos Carreras qui l’accompagne en chansigne. Le Brise Glace offre également des ateliers d’initiation à la Langue des signes française. Inspirant!

Prothèses auditives : N’oublions pas la musique !

Intuitivement, la perte auditive est généralement associée à des difficultés à comprendre la parole. Maintes études ont examiné ces effets de la perte auditive sur l’intelligibilité de la parole. En comparaison, les études qui se penchent sur la perception de la musique en contexte de perte auditive sont moins nombreuses.

Le bruit qu’on ne veut pas entendre

Au Québec, une poignée de chercheurs travaille occasionnellement sur le bruit industriel. Tony Leroux est l’un d’entre eux. Professeur titulaire, vice-recteur adjoint à la promotion de la qualité et ancien directeur de l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal, il évoque les accidents graves ou mortels sur les chantiers dus à des problèmes d’audition et souligne qu’on entend peu parler des dangers du bruit industriel.

Quelques conseils pour écouter sans risque

Un jeune sur deux s’expose à une déficience auditive à cause de pratiques dangereuses. L’Organisation mondiale de la Santé propose des conseils pour écouter sans risque, par exemple se protéger les oreilles en cas de fort volume sonore. Des pratiques simples existent pour réduire les risques tout en préservant le plaisir de l’écoute!

Décibels 101

L’unité de mesure de l’énergie sonore est le décibel, ou dB. Faisons l’analogie avec une vague. Parfois calme et caressante, elle peut aussi être forte et tout endommager sur son passage.

Mesurer les décibels avec son téléphone portable

Certaines applications pour téléphones portables servent à mesurer les décibels. Elles permettent d’évaluer sommairement son environnement sonore et de se protéger au besoin. Ce sont des sonomètres.

Norme internationale récréative pour une écoute en toute sécurité

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié une norme internationale pour une écoute sûre lors d’évènements et sur les lieux de divertissements. La norme énonce des recommandations l’imposition d’un niveau sonore moyen maximum de 100 décibels pour une expérience d’écoute agréable.

Le génie de Beethoven être sourd et composer de la musique

La mémoire sémantique de la musique se trouve répartie dans quatre régions
du cerveau, mais principalement des deux côtés du lobe frontal. Devenu sourd, Beethoven a puisé dans ces régions pour littéralement faire jouer dans sa tête les notes et mélodies entendues toute sa vie d’entendant. Pouvez-vous faire jouer vos pièces favorites dans les régions de votre mémoire musicale?

Tu aimes la musique… Mais tu es sourd.e !

Tina Childress entend la musique, peut écouter la musique, mais l’apprécier n’est pas automatique. Audiologiste, Tina a grandi avec la musique : piano, violoncelle, clarinette, percussions. À 29 ans, elle a commencé à perdre son audition à cause d’une maladie auto-immune de l’oreille interne. Aujourd’hui audiologiste et implantée cochléaire, Tina témoigne de ce que la musique est pour elle et donne des conseils.

L’écoute de la musique et les aides auditives

L’intensité sonore de la musique est plus forte que celle de la parole. Jusqu’à tout récemment, les aides auditives avaient de la difficulté à traiter la musique sans causer de la distorsion. Ronald Choquette, audiologiste, livre quelques solutions existantes pour améliorer l’écoute de la musique.

La perception de la musique

La plupart des gens pensent que les personnes sourdes ne peuvent pas profiter de la musique, mais c’est une idée fausse courante. À ce jour, la majorité des personnes dans la communauté des sourds déclarent participer à des activités musicales. Andréanne Sharp travaille au développement d’outils de réadaptation permettant d’améliorer la perception musicale et de nouvelles aides compensatoires utilisant les autres sens.

Expériences musicales dans un projet exploratoire

L’idée que les personnes sourdes ne pourraient pas apprécier la musique est une perception courante dans les sociétés où l’audisme est très présent. Les préjugés auxquels sont exposées les personnes sourdes relativement à leur (in)accès à la musique tendent à être réducteurs et oppressants. Pourtant, la musique joue depuis longtemps un rôle important dans plusieurs cultures sourdes. Une recherche exploratoire menée auprès des deux principales communautés sourdes signeures de Montréal montre les idées reçues sur les expériences de la musique des personnes sourdes méritent d’être reconsidérées.

La clinique des musiciens

Les musiciens et autres professionnels du domaine de la musique (ingénieurs et techniciens de son, chanteurs, DJ ou audiophiles) sont peu ou mal informés sur la santé auditive. Les professionnels de la musique et du spectacle obligent les audiologistes à repenser leur rôle et à modifier les paradigmes qui guident typiquement leurs interventions.

Aller au contenu principal