Comprendre le monde qui m’entoure

Louise Dufour a pris plusieurs années avant de comprendre le sens des bénéfices d’une maladie ou d’un handicap. Elle a mis beaucoup de résistances. Témoignage.

Sourd ou malentendant?

« Je suis malentendante ». Armelle Rapin a choisi de se présenter ainsi. Elle raconte son cheminement et son choix.

Recevoir

Louise Dufour a décidé de consulter un psychologue du Centre Montérégie de Réadaptation, parce qu’elle a réalisé sa difficulté à demander de l’aide. Témoignage.

Le malentendu suprême

Armelle Rapin a appris qu’une personne de son entourage a du mal à savoir comment être avec elle, parce qu’elle la trouvait froide et distante. Elle raconte le choc qu’elle a eu en apprenant cela et tente de trouver une explication.

Identité

Louise Dufour dit être reconnue comme personne handicapée, mais que d’autres identités la définissent. Elles se nourrissent d’un contexte, d’une culture et surtout de l’autre. Ce sont les rencontres avec ses clients et amis autant que celles avec ses enfants et son conjoint qui ont influencé l’image qu’elle a d’elle-même. Témoignage.

Transmission

En thérapie, Louise Dufour a réalisé que, si elle fait comme si elle n’a pas de limitation, ses enfants ne peuvent identifier ce qu’elle ne reconnaît pas elle-même. Ils interprètent ses silences et ses malentendus comme des pertes d’intérêt et même d’intelligence. Témoignage.

Isolement, silence, souffrance

Les stigmates basés sur les stéréotypes, les préjugés et la discrimination teintent la façon dont les personnes ayant une perte auditive sont perçues. Elles sont vues comme moins intelligentes, moins sociables ou moins compétentes.

Fin de la saga Delarosbil

Robert Delarosbil peut tourner la page sur les démarches judiciaires. L’homme qui souffre d’un handicap auditif peut conserver son chien d’assistance Christina dans l’immeuble à condos où il habite.

Les coups de sifflets peuvent endommager la capacité auditive

L’exposition fréquente aux coups de sifflets peut entraîner une perte d’acuité auditive. Selon une étude réalisée par le professeur Greg Flamme de l’Université de Western Michigan, un seul coup de sifflet varie de 104 à 116 décibels et peut gravement nuire à l’audition. L’exposition répétée est-elle nuisible?

Paul Gilbert : comment éviter les pertes auditives

Le guitariste vétéran Paul Gilbert donne des conseils aux musiciens et aux mélomanes afin qu’ils puissent éviter le même genre de déficience auditive dont il souffre lui-même. Il a des difficultés à entendre les hautes fréquences et a des acouphènes permanents. Voici quelques-uns de ses conseils.

Mon problème d’audition a fait de moi un meilleur auditeur

Sean Durity est enseignant. Il accorde beaucoup d’attention et tente de se concentrer sur la personne qui parle au lieu de se concentrer uniquement sur l’audition des sons de la personne à qui il parle. Être un auditeur actif et poser des questions font de lui un meilleur auditeur.

Comment interpréter l’audiogramme?

Comment interpréter un audiogramme? Les résultats inscrits à l’audiogramme offrent une double information : une information quant au degré de la surdité et une information quant au type de la surdité. Plus d’informations et graphiques avec Hélène Caron, audiologiste.

Une personne sur six souffre de déficience auditive

En Europe, environ 71 millions de personnes âgées de 18 à 80 ans souffrent d’une perte d’acuité auditive de plus de 25 dB, ce qui représente une déficience auditive selon la définition reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Qu’en est-il en Amérique du Nord?

Aller au contenu principal