Une mobilisation européenne

Huit grandes organisations ont décidé de se mobiliser et d’interpeller l’Union Européenne et chacun des pays qui en sont membres pour, entre autres, promouvoir une vision de la santé auditive et partager les meilleures pratiques en matière de prévention, de diagnostic et de réadaptation. Tout un programme! Qu’attendons-nous pour créer une telle coalition au Québec?

Biographie : Marie-Pierre Lachapelle

Marie-Pierre Lachapelle a fait son primaire dans une école conventionnelle et a réussi à s’intégrer aux groupes avec l’aide d’orthophonistes et de professeurs itinérants.
Aujourd’hui, elle dirige 50 interprètes qui offrent des services d’interprétation en LSQ et en mode oral pour les étudiants sourds ou malentendants en enseignement supérieur! Rencontre avec cette maman de deux jeunes filles qui est aussi la première personne sourde devenue avocate au Québec.

Le monde change

Daniel Morel est d’avis que de nombreuses aides de suppléance à l’audition peuvent être utiles et efficaces à des personnes non appareillées. Pourquoi alors ne pas faire la promotion de ces aides de suppléance à l’audition et faciliter l’accès à ces solutions?

Un coffre à outils à personnaliser

Pour aider à compenser les difficultés d’écoute et de communication, il existe différents outils. Lecture labiale, stratégies de communication, ou amplification avec amplificateur personnel ou appareil auditif. En plus, des aides de suppléance à l’audition (ASA) pallient aux incapacités auditives, dont certaines sont offertes par la RAMQ. Explications avec Rachel Dion, audiologiste.

La gestion des piles et des batteries

Plus la surdité est importante, plus l’amplification nécessaire de la prothèse auditive est grande. Les aides de suppléance à l’audition nécessitent elles aussi une certaine attention. Zoom sur les piles!

Parlons d’argent!

Il se peut que les les services ou appareils dont vous avez besoin ne soient pas couverts par un programme tel que celui de la RAMQ. Voici quelques solutions ou types d’aide à considérer.

Sous-titrez vos conversations

Thibault Duchemin révolutionne la reconnaissance vocale. Lui est entendant, elle est sourde. Il est ingénieur, elle est aspirante avocate. Ils sont frère et soeur. Thibault a développé Ava, une application qui permet aux malentendants de suivre les conversations, sans interprète ni langue des signes. Explications sur AVA, cette application de sous-titrage en direct.

Le neurofeedback peut-il réduire les acouphènes?

Des chercheurs ont examiné une nouvelle façon de traiter les acouphènes en faisant en sorte que les gens utilisent l’entraînement en neurofeedback pour détourner leur attention des sons dans leurs oreilles. Le neurofeedback est un moyen d’entraîner le cerveau en permettant à un individu de voir un indicateur externe de l’activité cérébrale et d’essayer d’exercer un contrôle sur elle.

La communication, ça se fait à deux…

Les membres de l’entourage (conjoint, enfant ou ami) sont des individus significatifs pour la personne ayant un problème auditif et ils peuvent donc devenir des partenaires de communication.

Évaluation des changements induits par un programme d’entraînement

Quels sont les changements induits par un programme structuré d’entraînement à la lecture labiale chez un groupe de participants adultes ayant une déficience auditive acquise? Un projet de recherche à l’Université du Québec à Trois-Rivières s’est penché sur cette question.

La lecture labiale comme bouée de sauvetage

Caroline St-Hilaire est devenue en 1997 la plus jeune femme élue au Parlement canadien. Peu de gens savaient à l’époque que la jeune Caroline devait relever un double défi : faire sa place en politique malgré son inexpérience tout en composant avec une surdité importante, qui s’est malheureusement amplifiée au cours des années suivantes.

Témoignage : s’aimer comme on est – partie 3

Nancy McLaughlin est la première enfant du Nouveau-Brunswick à avoir reçu un implant cochléaire, à Québec, avec le célèbre docteur Pierre Ferron. Elle se livre avec beaucoup de courage et d’honnêteté sur un sujet rarement abordé : la rencontre de l’amour.

Témoignage : s’aimer comme on est – partie 2

Son premier chum a fini par lui avouer qu’il n’était pas à l’aise avec le fait qu’elle soit sourde. Nancy McLaughlin raconte comment, durant leur troisième année de fréquentation, elle a eu un moment de clarté au sujet du comportement de son amoureux. C’était dans un magasin. Le vendeur s’approche d’elle…

Témoignage : s’aimer comme on est – partie 1

Nancy McLaughlin raconte que c’est en deuxième année qu’elle a perdu son
audition et qu’elle a déménagé temporairement à Québec pour l’opération et la réadaptation avec son implant. Et puis, un premier amour à 15 ans…

Acouphène : quel est ce mystérieux bruit qui nous arrive de nulle part

L’audiologiste Ronald Choquette explique en détail les causes possibles pouvant expliquer la présence d’un acouphène. Il détaille les impacts possibles chez une personne
de la présence d’un acouphène. Au Québec, 10 à 15% de la population rapporte entendre des acouphènes à différents degrés.

Est-ce que l’on peut évaluer l’acouphène?

Peut-on savoir à quoi ressemble l’acouphène et pouvons-nous l’évaluer? L’évaluation de l’acouphène comporte plusieurs éléments et, souvent, implique divers professionnels de la santé, écrit Karine D’Amours, audiologiste.

L’oreille interne

L’oreille interne est une des parties de l’oreille, qui contient l’organe de l’ouïe, mais aussi le système vestibulaire, organe de l’équilibre, responsable de la perception de la position angulaire de la tête et de son accélération. Un dysfonctionnement au niveau de l’oreille interne peut mener à certains troubles de l’équilibre ou de l’audition. Éclaircissements et schéma détaillés.

Aller au contenu principal