Les aides de suppléance à l’audition (ASA)

Plusieurs aides techniques peuvent vous aider dans différentes situations : Comprendre les conversations au téléphone, la télévision, détecter les signaux sonore (alarme d’incendie, porte, moniteur pour bébé, etc.) et bien plus encore.

Courrier des lecteurs – Mai 2023

Vous avez des questions ou des commentaires concernant nos articles ? Nous en sommes ravis et nous prenons le temps d’y répondre ici !

Prothèses auditives : N’oublions pas la musique !

Intuitivement, la perte auditive est généralement associée à des difficultés à comprendre la parole. Maintes études ont examiné ces effets de la perte auditive sur l’intelligibilité de la parole. En comparaison, les études qui se penchent sur la perception de la musique en contexte de perte auditive sont moins nombreuses.

Quelques conseils pour écouter sans risque

Un jeune sur deux s’expose à une déficience auditive à cause de pratiques dangereuses. L’Organisation mondiale de la Santé propose des conseils pour écouter sans risque, par exemple se protéger les oreilles en cas de fort volume sonore. Des pratiques simples existent pour réduire les risques tout en préservant le plaisir de l’écoute!

Reconnaître des sons à l’aide de l’iPhone (version iOS 14 et plus)

Votre iPhone (version IOS 14 et +) peut tenter en permanence de détecter certains sons (comme les pleurs d’un bébé, une sonnette ou une sirène) et vous notifier lorsque ceux-ci sont reconnus. Une fois actives, les notifications apparaîtront comme toutes les autres en haut de l’écran, avec le son d’alerte et les vibrations si elles sont activées. Explications pour l’activation et les réglages.

Statistiques

Selon le premier rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) déposé le 2 mars 2021, une personne sur quatre pourrait avoir des problèmes auditifs d’ici 2050, soit plus d’un milliard de personnes. Depuis la dernière décennie, les statistiques dénombrant les personnes atteintes de problème auditifs au Canada ne cessent de croître et touchent une population de plus en plus jeune.

L’écoute de la musique et les aides auditives

L’intensité sonore de la musique est plus forte que celle de la parole. Jusqu’à tout récemment, les aides auditives avaient de la difficulté à traiter la musique sans causer de la distorsion. Ronald Choquette, audiologiste, livre quelques solutions existantes pour améliorer l’écoute de la musique.

La clinique des musiciens

Les musiciens et autres professionnels du domaine de la musique (ingénieurs et techniciens de son, chanteurs, DJ ou audiophiles) sont peu ou mal informés sur la santé auditive. Les professionnels de la musique et du spectacle obligent les audiologistes à repenser leur rôle et à modifier les paradigmes qui guident typiquement leurs interventions.

La synaptopathie auditive ou la perte auditive invisible

Les causes courantes de perte d’audition sont l’exposition au bruit, la prise de
médicaments ototoxiques, le vieillissement. Elles endommagent les cellules ciliées de l’oreille interne, ce qui se traduit par des seuils élevés à l’audiogramme. Des études récentes sur des modèles animaux suggèrent qu’un processus plus insidieux survient qui interrompt la communication synaptique entre les cellules ciliées et les fibres de la cochlée.

Le saviez-vous? L’oreille interne

Tous les êtres vivants n’entendent pas avec les oreilles. L’oreille interne n’est pas plus grosse qu’une gomme à crayon sur le pourtour. Pendant la Première Guerre mondiale, les perroquets étaient gardés sur la Tour Eiffel à Paris en raison de leur sens de l’ouïe remarquable. Le saviez-vous?

Un toucher biaisé par notre audition

Notre cerveau lie en permanence les informations obtenues par le biais de nombreux canaux sensoriels pour former des schémas perceptuels concrets. Les incongruités entre les entrées sensorielles peuvent donner lieu à des perceptions inattendues. Voici l’exemple de l’illusion audiovisuelle de McGurk.

La perte auditive chez les jeunes

Un groupe d’experts a estimé qu’entre 5 et 10 % des utilisateurs de lecteurs de musique portatifs pendant plus d’une heure par jour étaient à haut risque de perte auditive permanente après 5 ans ou plus d’exposition à 89 décibels. Éclaircissements sur la perte auditive chez les jeunes, chiffres à l’appui.

S’amuser ne devrait pas présenter un risque pour l’audition!

Plusieurs adultes protègent leurs oreilles quand vient le temps de tondre leur gazon ou d’utiliser une scie à chaîne, par exemple. Ce réflexe en santé auditive devrait être présent également en ce qui a trait à l’exposition sonore de nos enfants!

Perte d’audition due au bruit

Jusqu’à tout récemment, la perte d’audition due au bruit était surtout associée à l’exposition à des bruits excessifs en milieu de travail. Or, de nouvelles études montrent que bon nombre d’adolescents et de jeunes adultes ont subi une perte d’audition permanente à la suite d’une surexposition à des bruits forts pendant diverses activités courantes. Êtes-vous dans des situations pouvant entraîner une perte d’audition progressive due au bruit? Servez-vous de ce tableau pour vous aider à répondre à cette question.

Surdité professionnelle : cap sur la prévention

La protection auditive est inexistante ou inadéquate, le temps d’exposition au bruit est trop important, l’intensité sonore est trop élevée, le travailleur présente certaines prédispositions? La surdité professionnelle, cap sur la prévention! Un guide de deux pages des points à retenir quant à la prévention de la surdité au travail.

Aperçu des aides à l’écoute dans les écoles

Malgré le port d’appareils auditifs ou d’implants cochléaires, des difficultés d’écoute peuvent survenir en classe, surtout en présence de bruit ambiant ou d’un grand groupe de personnes au même endroit. L’audiologiste Tamara Martinez fait le point sur les aides à l’écoute à l’école.

Aller au contenu principal