aides techniques à l'audition

Profitez pleinement de vos journées !

Selon la sévérité de votre perte d’audition, il est possible que la performance de votre aide auditive ne soit pas suffisante pour vous permettre de bien entendre dans certaines situations. Il faut savoir qu’il existe des aides techniques complémentaires pouvant faciliter votre quotidien. Ces aides se regroupent sous trois grands thèmes:

  1. Les aides de contrôle de l’environnement
  2. Les aides de suppléance à l’audition
  3. Les aides de connectivité

Les aides de contrôle de l'environnement

Avec certains degrés de surdité, surtout ceux assez sévères, il peut arriver que plusieurs situations du quotidien, tel qu’entendre le réveille-matin, une sonnerie de porte ou une alarme d’incendie, soient plus ardues. Pour s’adapter à de telles situations, les aides de contrôle de l’environnement offrent différents modes d’avertissement, autres que le son, afin de vous aider à comprendre ce qui passe dans votre environnement immédiat (particulièrement à la maison).

Il s’agit entre autres de signaux lumineux ou de vibrations tactiles (par exemple, une pastille vibrante installée sous votre matelas).

Tout dépendant de votre réalité, votre audiologiste peut vous guider à travers les différents choix s’offrant à vous.

Les aides de suppléance à l'audition

Les aides de suppléance à l’audition (ASA) réfèrent à des équipements qui servent à améliorer la communication lors d’une perte auditive, la parole en devient donc plus accessible.

L’utilisation d’aide de suppléance à l’audition peut être faite avec ou sans l’utilisation d’aides auditives ou d’implants cochléaires. Il peut s’agir d’un amplificateur téléphonique, d’un système d’écoute de la télévision.

Consultez également le guide : Les aides de suppléance à l’audition en milieu de travail – Comment obtenir l’appui de votre employeur

Les aides de connectivité

Les aides de connectivité permettent à une personne qui porte une ou deux prothèses auditives ou implants cochléaires d’entendre directement à travers ceux-ci ce qu’une personne leur dit sur le téléphone de la maison, le téléphone cellulaire, à la télévision et même les directives provenant d’un GPS.

Ces aides permettent également d’écouter directement dans les prothèses ou implants de la musique provenant d’un lecteur MP3, un lecteur CD/DVD, un ordinateur ou une tablette numérique.

Boucle à induction magnétique - Position T et MT

La boucle magnétique, via un système d’écoute d’induction magnétique, améliore la qualité d’écoute pour la télévision, le téléphone et le téléphone intelligent. 

Le son est transmis sans fil aux aides auditives compatibles sur lesquels votre audioprothésiste aura activé un programme (gratuit), appelé «position T» ou «position MT».

La position MT permet de continuer à entendre le bruit ambiant tandis que la position T le supprime complètement. Nous vous recommandons de faire installer ces programmes. Ils sont tous les deux utiles selon les situations.

Certains cinémas et salles de spectacle ou de réunion sont équipés de ce système. Voir le Répertoire des salles équipées., incluant la boucle à induction magnétique.

Les systèmes Bluetooth, FM, infrarouge ...

Avec l’avènement du numérique et du Bluetooth, les possibilités se sont multipliées. La tendance actuelle des fournisseurs concernant les aides de connectivité est de fabriquer des systèmes «propriétaires» c’est-à-dire que les aides de connectivité mise en marché par un fabricant en particulier fonctionneront uniquement sur les aides auditives de ce fabricant, voire seulement sur certains modèles. Cela signifie qu’il est possible qu’une aide de connectivité ne soit plus utilisable lors de changement d’aides auditives. 

Le seul système universel est la position T, mais à cause des interférences, ce système n’est pas performant dans toutes les situations.

Les microphones auxiliaires

Il s’agit de micros sans fil connectés aux aides auditives via Bluetooth. Ces appareils ont généralement une position zoom qui permet une prise de son directionnelle réduisant considérablement la pollution sonore générée par les bruits environnements. Ces microphones sont plus coûteux, mais ils peuvent s’avérer très utiles dans plusieurs situations de la vie courante: au restaurant, souper familiale, une réunion ou si vous suivez des cours.

Il est recommandé  de vérifier le rendement que vous obtenez dans différentes situations avec vos aides auditives, afin d’évaluer avec votre audioprothésiste quel serait le ou les appareils complémentaires appropriés.

L’écoute à partir d’une sortie audio

Vous pouvez écouter de la musique avec un « casque» adapté et très discret : un simple cordon autour du cou.

Les aides de connectivité à l’écoute permettent une connexion directe de vos aides auditives à un ordinateur, une tablette, un téléviseur, une chaîne hi-fi, un baladeur ou un téléphone, avec un câble mini jack 3,5 mm ou en Bluetooth. Le sans-fil permet davantage de mobilité.

Le téléphone

Pour les malentendants, recevoir le son du téléphone directement dans les deux oreilles via les aides auditives, permet une bien meilleure compréhension de la parole.

C’est aujourd’hui possible avec des téléphones fixes ou mobiles, par boucle magnétique ou Bluetooth, avec ou sans collier connecté, selon le modèle et la marque de vos aides auditives. Là encore, seule la boucle magnétique fonctionne avec toutes les marques. Il existe également des téléphones amplifiés qui ne demandent pas nécessaire l’usage de la position T.


Si vous possédez un téléphone intelligent, vous pouvez généralement télécharger et utiliser l’application du fabricant de votre aide auditive, cela vous donne accès à des fonctionnalités supplémentaires, telles que le réglage du volume ou la possibilité de faire vos propres réglages sur certaines aides.

N’oubliez pas que, plus vous aurez d’aides techniques, plus vous devrez vous préoccuper de recharger vos appareils, et plus il faudra faire attention à ne pas les oublier.

Retour haut de page