Des dessins qui en disent long

Résumé d’un projet de recherche mettant en lumière le potentiel du dessin narratif dans le développement langagier des enfants vivant avec une différence auditive.

Regénération des cellules ciliées : Thérapie cellulaire

Alors que l’annonce d’une découverte révolutionnaire qui permettrait la régénération des cellules ciliées est le sujet de l’heure en santé auditive, il est important de se pencher sur le sujet afin d’avoir un portrait global clair de cette avancée scientifique.

Une recherche-action en Outaouais sur la surdité et la sécurité en situation d’urgence

L’Association de l’Ouïe de l’Outaouais (ADOO) mène une recherche-action sur
la sécurité en situation d’urgence pour les personnes résidant en Outaouais. Axée sur
l’action et le changement, cette recherche vise à développer des outils simples et accessibles, qui expliquent les situations d’urgence, leurs phases, leurs conséquences sur nos vies et les mesures à prendre.

Tu aimes la musique… Mais tu es sourd.e !

Tina Childress entend la musique, peut écouter la musique, mais l’apprécier n’est pas automatique. Audiologiste, Tina a grandi avec la musique : piano, violoncelle, clarinette, percussions. À 29 ans, elle a commencé à perdre son audition à cause d’une maladie auto-immune de l’oreille interne. Aujourd’hui audiologiste et implantée cochléaire, Tina témoigne de ce que la musique est pour elle et donne des conseils.

Expériences musicales dans un projet exploratoire

L’idée que les personnes sourdes ne pourraient pas apprécier la musique est une perception courante dans les sociétés où l’audisme est très présent. Les préjugés auxquels sont exposées les personnes sourdes relativement à leur (in)accès à la musique tendent à être réducteurs et oppressants. Pourtant, la musique joue depuis longtemps un rôle important dans plusieurs cultures sourdes. Une recherche exploratoire menée auprès des deux principales communautés sourdes signeures de Montréal montre les idées reçues sur les expériences de la musique des personnes sourdes méritent d’être reconsidérées.

Le New York Times sensibilise ses nombreux lecteurs aux impacts de la surdité

De nouvelles études ont démontré une association claire entre une perte auditive non traitée et un risque accru de démence, de dépression, de chutes et même de maladies cardiovasculaires. Des chercheurs de Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health ont découvert qu’une perte auditive non traitée augmentait le risque de développer une démence de 50% et une dépression de 40% et ce, en seulement cinq ans. Focus sur cet article du New York Times et la situation de la perte auditive aux États-Unis.

Surdité professionnelle : portrait global de la situation

Depuis 1997, on assiste à une hausse importante, constante et presque linéaire des cas de surdité professionnelle acceptées par la CNESST. Y a-t-il une augmentation réelle des cas dans la population ? Est-ce un effet du vieillissement de la population ou une augmentation de la tendance à déclarer? Les auteurs d’un rapport de 2014 de l’Institut national de santé publique discutent de quelques hypothèses.

Un nouveau médicament qui réduirait l’impact sur l’audition chez les enfants à la suite de traitements de chimiothérapie

La chimiothérapie au cisplatine est un traitement efficace pour les enfants atteints d’hépatoblastome à risque standard, mais qui peut entraîner une perte auditive significative et permanente. Des chercheurs ont trouvé que l’administration du thiosulfate de sodium (STS), un antioxydant, à des enfants âgés entre 1 mois et 18 ans, traités au cisplatine, était
associée à une réduction de l’incidence et de la gravité des effets ototoxiques sans compromettre la survie globale. Détails des résultats.

Des prothèses auditives plus performantes dans les environnements bruyants

Mathew Kavalekalam, étudiant au doctorat de l’Audio Lab Analysis de l’Université d’Aalborg au Danemark, utilise l’apprentissage automatique pour développer un algorithme permettant à un ordinateur d’apprendre puis reconnaître les mots prononcés malgré le bruit environnant. Éclaircissements.

La Culture Sourde en lettres majuscules

Entendante, l’anthropologue Nathalie Lachance était consciente de ses a priori quand elle a commencé à étudier la communauté sourde du Québec et qu’elle a compris la vision et la représentation du monde de la personne sourde. Entrevue avec celle qui dit être maintenant une meilleure anthropologue.

Le neurofeedback peut-il réduire les acouphènes?

Des chercheurs ont examiné une nouvelle façon de traiter les acouphènes en faisant en sorte que les gens utilisent l’entraînement en neurofeedback pour détourner leur attention des sons dans leurs oreilles. Le neurofeedback est un moyen d’entraîner le cerveau en permettant à un individu de voir un indicateur externe de l’activité cérébrale et d’essayer d’exercer un contrôle sur elle.

Évaluation des changements induits par un programme d’entraînement

Quels sont les changements induits par un programme structuré d’entraînement à la lecture labiale chez un groupe de participants adultes ayant une déficience auditive acquise? Un projet de recherche à l’Université du Québec à Trois-Rivières s’est penché sur cette question.

Aller au contenu principal