Par où commencer

Faire un premier pas!

Se procurer une aide auditive n’est pas une démarche banale et c’est pourquoi il est important d’être bien entouré et encadré par les différents professionnels de la santé interpellés. Passer à l’action peut avoir d’importantes répercussions positives dans votre quotidien.

Il serait dommage de passer à côté d’une si belle occasion qui peut changer positivement votre vie, et celle de vos proches, puisque la communication est un enjeu qui touche tout le monde.

NO1

Un bon départ, informer son médecin

  • Toute personne qui se questionne sur sa santé auditive, devrait d’abord en discuter avec son médecin de famille. Ce dernier posera des questions sur les symptômes, examinera l’intérieur des oreilles et peut effectuer quelques tests simples.
  • Si aucune cause évidente ne peut expliquer la présence de la perte auditive, le médecin de famille dirigera la personne vers un audiologiste pour une évaluation de l’audition ou s’il suspecte une condition médicale précise, la personne sera diriger vers un médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste).
NO2

Rencontrer un audiologiste

Bon à savoir !
  • Les audiologistes font partie du système public de santé ou sont affiliés à une clinique privée. Au public, l’évaluation dans un hôpital où le service d’audiologie est offert, sera payée par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Si vous optez pour une consultation dans une clinique privée, vous devrez payer des frais pour une évaluation complète.
  • Selon les régions, le temps d’attente peut être assez important, c’est la raison pour laquelle il est préférable d’agir tôt. 
Préparation au rendez-vous
  • Il est recommandé d’être accompagné d’un proche lors de rendez-vous, du moins au début. Celui-ci pourra prendre des notes et vous aider à retenir toute l’information pertinente qui vous sera transmise.
  • Assurez-vous de respecter le repos sonore minimum de 16 heures (ex. pas de journée de travail en milieu bruyant ni d’exposition à de la musique forte) avant votre consultation, ceci pourrait affecter la précision des résultats.
Les examens
  • En premier lieu l’audiologiste vous posera des questions concernant votre audition. Il fera également une évaluation de vos besoins incluant différents facteurs pouvant influencer le type de plan d’intervention audiologique qui répondra le mieux à vos besoins.

  • Au minimum, 4 examens de base sont effectués : une otoscopie, une audiométrie tonale, une audiométrie vocale et des mesures d’immitancemétrie.

  • Les résultats de ces 4 examens permettent d’établir la nature et le degré de la perte auditive et sont expliqués. Une copie du rapport peut vous être remise. Nous vous suggérons de la demander.

Plan de réadaptation

Selon les résultats et en fonction des besoins établis, un plan de réadaptation sera réalisé par l’audiologiste.  Ce plan peut contenir plusieurs types d’intervention, comme par exemple:

  • Le port d’aides auditives
  • L’utilisation d’aides de suppléance à l’audition
  • L’utilisation d’aides de connectivité
  • L’utilisation de stratégies de communication
  • L’apprentissage de stratégies de communication de façon individuelle ou en groupe
  • Du soutien psycho-social
  • De l’entraînement auditif
  • Un suivi en lien avec l’acouphène ou avec l’intolérance aux sons
  • Une combinaison de deux ou plus de ces types d’intervention

L’audiologiste vous guidera dans la séquence des services pertinente pour vous et s’assurera de bien vous guider dans vos démarches.  Également, si la nature de la perte auditive doit être précisée, l’audiologiste vous donnera une référence afin de consulter un médecin ORL dans votre région.

NO3

Rencontrer un oto-rhino-laryngologiste​

Bon à savoir !
  • Les médecins oto-rhino-laryngologistes font partie du système public de santé. Vous pouvez rencontrer ceux-ci dans des centre hospitaliers ou en cabinet privé. Dans les deux endroits, les honoraires professionnels seront payés par le ministère de la Santé et des Services sociaux. 
  • Selon les régions, le temps d’attente peut être assez important, c’est la raison pour laquelle il est préférable d’agir tôt. 
Préparation au rendez-vous
  • Il est recommandé d’être accompagné d’un proche lors de rendez-vous, du moins au début. Celui-ci pourra prendre des notes et vous aider à retenir toute l’information pertinente qui vous sera transmise.
  • Faire une liste de ses symptômes (surdité, acouphènes). Il sera important de les communiquer au médecin ORL
  • Préparer une liste de vos questions ainsi que de vos préoccupations. Il est important d’établir un lien de confiance.
  • Apporter une copie de tous les tests d’audition déjà passés, incluant ceux de votre médecin de famille.
Les examens
  • En premier lieu le médecin ORL vous posera des questions pour connaître vos symptômes.
  • Le médecin ORL va effectuer un examen de vos oreilles. Il pourrait au besoin faire un examen de votre nez et de votre gorge.
  • Le médecin ORL va examiner les résultats des différents tests déjà passés.
  • Le médecin ORL pourra recommander de passer certains tests et vous revoir par la suite.
  • Finalement, le médecin ORL pourra établir un diagnostic et faire des recommandations.
  • Quand la surdité est trop importante pour pouvoir être compensée par des aides auditives ou si vos aides auditives ne peuvent plus améliorer votre audition, une implantation cochléaire peut être envisagée. Il s’agit d’une opération chirurgicale faite par un médecin ORL, spécialisé dans ce type de chirurgie.
  • Étant donné la complexité du sujet, il est impératif de consulter un audiologiste et un médecin ORL spécialisé dans ce type de chirurgie.
  • Nous vous suggérons de toujours demander une copie des rapports et recommandations réalisés par le professionnel de la santé auditive. 
NO4

Rencontrer un audioprothésiste

Bon à savoir !
  • Les audioprothésistes font partie du système de santé privé au Québec . Vous pouvez rencontrer ceux-ci en cabinet privé.
  • Les honoraires professionnels pourront être payés par la Régie de l’Assurance maladie du Québec (RAMQ).
Préparation au rendez-vous
  • Il est recommandé d’être accompagné d’un proche lors de rendez-vous, du moins au début. Celui-ci pourra prendre des notes et vous aider à retenir toute l’information pertinente qui vous sera transmise.
  • Dans votre quotidien, repérez et listez les contextes où vous ressentez des difficultés à comprendre.
  •  Réunissez les documents à apporter : examens auditifs dont vous disposez,
    ordonnances médicales, liste des appareils technologies que vous utilisez, comme par exemple: cellulaire, tablette. 
  • Certaines aides auditives sont compatibles avec les nouvelles technologies mobiles.
Les examens
  • Le premier rendez-vous peut durer plus d’une heure. L’audioprothésiste doit se familiariser avec votre dossier sous forme d’entretien. Il s’assure de bien saisir vos demandes et attentes.
  • L’audioprothésiste procédera à une otoscopie de cotre conduit auditif externe, afin d’exclure la présence de cérumen ou de pathologies pouvant l’empêcher de prendre une empreinte de votre conduit auditif au besoin. Ainsi, à l’aide d’un otoscope, l’audiologiste examine l’intérieur de votre oreille jusqu’au tympan.
  • Après avoir effectué l’otoscopie, il prendra si nécessaire, l’empreinte de votre conduit auditif pour faire fabriquer un embout adapté.
  • Il discute également des différentes options d’appareillage qui s’offrent à vous tout en considérant votre réalité au quotidien.
Retour haut de page