fbpx

Une initiative française à encourager

L'art pour tous !

Par France Lapierre

Lors d’un récent séjour à Nantes (France), je désirais visiter le Château des Ducs de Bretagne. La figure emblématique de ce monument est Anne de Bretagne, louée pour avoir préservé l’autonomie du duché de Bretagne, malgré ses mariages successifs avec deux rois de France ! Le château abrite également le Musée d’histoire de Nantes.

À la caisse, nous payons les frais d’entrée et la préposée à l’accueil nous informe que, puisque nous sommes hors-saison, il n’y a pas de visites guidées, mais que le parcours est ponctué de vidéos explicatives. Je lui demande alors : « Sont-elles sous-titrées, car je suis malentendante ? »

La jeune fille me demande alors si j’ai un document attestant mon état. Un peu déstabilisée, je lui présente ma carte RAMQ (Régie d’assurance-maladie du Québec) sur laquelle j’avais apposé l’autocollant de l’oreille barrée, offert chez Audition Québec. Elle s’absente quelques minutes, puis revient en me disant que sa supérieure accepte cette preuve. Elle m’a alors remboursé les deux billets et nous a prêté deux audioguides. Elle m’explique que c’était une pratique normale dans leur musée qui détient le label « Tourisme et handicap ».

Depuis 2001, le ministère de la Culture encourage les musées français à offrir une meilleure accessibilité du patrimoine culturel aux visiteurs et visiteuses en situation de handicap visuel, auditif, moteur ou mental. La gratuité est offerte à la personne handicapée ainsi qu’à la personne qui l’accompagne.

Quelle belle manière de combattre l’isolement social : inviter un.e ami.e à profiter d’une enrichissante visite culturelle, sans frais !

Pourrions-nous rêver d’une telle pratique chez nous?

Partagez cet article avec vos proches !

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à notre infolettre !

Retour haut de page
Aller au contenu principal