fbpx

Moteur de recherche

Épisode du 27 sept 2022 : Le cérumen, et la motivation à faire du sport et à mieux manger

Radio-Canada - Ohdio

Tamara

Transcription par Tamara Martinez, audiologiste

Réponse à une question d’une auditrice avec Dr Issam Saliba, oto-rhino-laryngologiste, chef du service ORL du CHUM.

Mme Janick Gauthier de Jonquière est la maman de deux jeunes enfants. Elle remarque que la couleur et la quantité de cérumen produite sont différentes entre son garçon et sa fille. De plus, elle a aussi observé que la quantité de cérumen a augmenté chez sa fille suite à la pose de tubes il y a 7 ans. Qu’est-ce qui explique ces différences ? Est-ce qu’il y a un lien avec la chirurgie ?

Qu’est-ce que le cérumen ? Le cérumen est sécrété par des glandes dans le conduit auditif externe, plus précisément dans la partie externe cartilagineuse du conduit. Ces glandes produisent continuellement du cérumen.

La production de cérumen est différente entre les individus. De plus, il n’y a aucun lien entre la production de cérumen et la chirurgie pour les tubes transtympaniques. Ceux-ci ne servent qu’à la rééquilibration de la pression entre l’oreille externe et moyenne et éviter les otites.

Comment le cérumen s’élimine-t-il ? Les glandes qui sécrètent le cérumen ont une forme de ballon et un tube qui rejoint les parois de la peau du conduit auditif externe. Il y a des microcils sur les parois du conduit qui vibrent et qui poussent le cérumen vers l’extérieur de l’oreille. Parfois, les microcils peuvent ne pas vibrer assez vite pour compenser pour la grande quantité de cérumen produite. Cela peut créer des accumulations de cérumen que l’on appelle des bouchons.

Comment peut-on enlever les bouchons de cire ? Il faut ABSOLUMENT éviter l’utilisation des cotons-tiges (ou Q-Tips). En plus de ne nettoyer que très peu efficacement la périphérie, ils poussent le cérumen vers l’intérieur du conduit. Il y a aussi des risques de perforation du tympan, de trauma, ce qui va mener à la dislocation des osselets et entrainer une perte auditive.

Pour nettoyer des bouchons, l’idéal se fait avec microscope, curettes et visualisation des structures de l’oreille chez un médecin (ou audiologistes). Dans certains CLSC, le nettoyage peut se faire avec des jets d’eau. Cette méthode est déconseillée pour les personnes diabétiques ou en présence d’une perforation du tympan. Cela peut entrainer des complications et des infections. Les personnes diabétiques ont moins d’immunité, présence de sucre dans l’oreille qui peut nourrir les bactéries.

Qu’en est-il des produits sur le marché comme Cérumol ? Ces produits sont déconseillés en cas de perforations tympaniques, car ils sont ototoxiques et peuvent endommager l’oreille interne. Ces produits permettent de ramollir le cérumen qui pourra être éliminé par la suite. Ces produits ont le même effet, la même efficacité, que d’utiliser de l’eau tiède ou de l’huile minérale pour ramollir le cérumen et rendre nettoyage moins douloureux par le professionnel.

Parlez-nous des différentes couleurs du cérumen. Il y en a plusieurs. Le cérumen noir signifie qu’il y a eu de l’oxydation ou un contact prolongé avec l’air. Le plus souvent, le cérumen est mélangé avec de la poussière et des peaux mortes, ce qui donne cette couleur.

Il y a le cérumen orangé, le parfait, celui qui signifie que l’oreille est saine.

Puis, il y a le jaunâtre ou verdâtre. Quand on observe celui-là, cela soulève des « red flags » et une suspicion d’infections.

Est-ce que le cérumen est acide ou basique ? Le cérumen est plutôt acide. La nature étant bien faite, l’acidité permet de protéger l’oreille et de tuer les bactéries et champignons. Les personnes qui produisent peu de cérumen naturellement sont plus à risque d’infection et d’irritation de l’oreille. On peut prescrire des gouttes à haute teneur en acidité pour rétablir l’équilibre acide basique de l’oreille. Il ne s’agit pas de cérumen artificiel, mais plus de gouttes. Parfois, cela peut être du vinaigre blanc ou du vin blanc.

Partagez cet article avec vos proches !

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à notre infolettre !

Retour haut de page
Aller au contenu principal