Pour des fêtes de Noël et du Jour de l'an inclusives

Stratégies de communication pour les partys des Fêtes

Jeanne Choquette

Jeanne Choquette

Présidente d'Audition Québec

Après deux ans où le temps des Fêtes n’a pas donné lieu à beaucoup de grandes fêtes de famille à cause de la pandémie, il est probable que cette saison qui s’amorce soit le théâtre de belles retrouvailles, avec la famille ou les amis. Mais pour les personnes malentendantes, les fêtes de Noël sont souvent synonymes de cacophonie épuisante et frustrante.

Ne gâchez pas votre plaisir en adoptant certaines bonnes pratiques, que vous soyez malentendant. e ou l’hôte d’une réception où une ou plusieurs personnes malentendantes seront présentes.

Je suis une personne malentendante et j’appréhende la fête de Noël chez mes amis

1. N’ayez pas peur de dire que vous avez une perte auditive
La pandémie nous a forcées, nous les personnes malentendantes, à dévoiler notre perte auditive lorsque nos interlocuteurs portaient un masque opaque. Continuez avec cette bonne habitude ! Pourquoi ajouter du stress inutile sur vos épaules en faisant semblant que vous comprenez tout ? Dites simplement que vous avez une perte auditive, rappelez à vos interlocuteurs qu’ils doivent d’abord attirer votre attention avant de commencer à vous parler, et vous regarder en face pour que vous puissiez utiliser la lecture labiale. Bien sûr, ils auront tendance à l’oublier, il faudra être patient.e 😉.

2. Portez vos aides auditives
Il peut être facile de se dire que ça sera inutile de porter vos aides auditives, mais ce n’est vraiment pas une bonne idée. Votre hôte/hôtesse aura probablement prévu un endroit plus calme pour discuter et vous en aurez besoin. Avez-vous un programme de réduction de bruit ? Sinon, pourquoi ne pas consulter votre audioprothésiste sur la possibilité d’en ajouter un ?

3. N’oubliez pas vos piles !
Assurez-vous d’avoir des piles de rechange pour vos aides auditives, ou que vos piles rechargeables sont suffisamment chargées.

4. Utilisez une aide de suppléance à l’audition
Si vous avez la chance d’avoir une aide de suppléance comme un microphone unidirectionnel qui envoie le son de la voix directement dans vos aides auditives, utilisez-là en la plaçant au centre de la table, si votre groupe n’est pas trop grand, ou encore en mode « intervieweur » lorsque vous parlez un à un avec quelqu’un. Cela vous demandera beaucoup moins d’efforts de concentration.

5. Choisissez soigneusement votre place à table
Arrivez tôt ou entendez-vous avec votre hôte/hôtesse pour avoir une place qui vous permettra de bien voir les visages des convives pour utiliser la lecture labiale. Si nécessaire, demandez à un proche de s’asseoir à côté de vous pour vous aider en répétant à l’occasion. Choisissez vos batailles, ne vous mettez pas de pression, vous ne pourrez pas tout comprendre et c’est bien correct.

6. Faites des pauses
Vous êtes bien au fait que les rencontres avec plusieurs personnes, même dans un contexte festif, peuvent être épuisantes car nous sommes en état d’hypervigilance constant. N’hésitez pas à vous retirer dans un endroit calme pour vous reposer.

7. Déplacez-vous dans un endroit calme
Puisque votre hôte/hôtesse aura suivi nos conseils (voir plus bas) et prévu un ou plusieurs endroits plus calmes, déplacez-vous avec une personne à la fois pour que ce soit plus facile de converser avant et après le repas. Votre fatigue mentale sera réduite d’autant.

J’ai invité une personne malentendante à notre réveillon de Noël

Lorsqu’on organise un rassemblement de plus de quatre convives, les personnes ayant une perte auditive peuvent avoir beaucoup d’appréhensions, car malgré les prouesses techniques des aides auditives, bien comprendre les conversations dans le bruit peut être très stressant et épuisant. 

Il existe un certain nombre de gestes assez simples que vous pouvez poser pour aider votre invité.e ayant une perte auditive à passer une meilleure soirée.

1. Baissez le volume de la musique 
Bien sûr c’est agréable la musique de Noël, mais sachez que pour les personnes malentendantes, une musique de fond trop forte demande beaucoup de concentration pour comprendre les conversations.

2. Prévoyez un coin plus calme
Si l’espace le permet, prévoyez un endroit où il n’y a pas de musique pour que les invités qui le désirent puissent discuter calmement. Parfois, même les « normo-entendants » ont besoin de donner du repos à leurs oreilles quand le niveau de décibels grimpe trop dans l’enthousiasme des retrouvailles.

3. Ayez un bon éclairage
Évidemment un éclairage tamisé, les chandelles de Noël, tout ça met beaucoup d’ambiance. Mais pour les personnes ayant une perte auditive, c’est une véritable barrière à la communication. Sans nécessairement avoir un éclairage digne d’un grand magasin à rayons, avoir une bonne luminosité facilitera grandement la vie de vos convives malentendants. Non seulement pour leur permettre d’utiliser la lecture labiale, mais pour décoder les expressions du visage.

4. Réservez une place centrale pour votre invité.e
La plupart des personnes malentendantes s’appuient sur la lecture labiale pour compenser leur perte auditive. Demandez à votre invité.e où il/elle aimerait s’asseoir pour mieux suivre les conversations en ayant un bon contact visuel avec les convives. La personne a peut-être une surdité d’une seule oreille et voudra se placer de façon à ce que sa « bonne oreille » soit mise à contribution.

5. « Prêtez » votre oreille ou demandez à un proche d’aider votre invité.e
Tout en étant patient et respectueux, la personne malentendante appréciera peut-être que vous répétiez certaines phrases. Assurez-vous qu’elle est à l’aise avec cette aide. Parlez lentement et clairement, mais ne criez pas. Si la personne ne comprend pas, reformulez la phrase autrement.

En appliquant ces quelques consignes, vous aiderez la personne ayant une perte auditive à faire partie de la fête comme tous les autres convives.

Joyeuses fêtes !

Partagez cet article avec vos proches !

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à notre infolettre !

Aller au contenu principal